Partagez | 
 

 La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Année:
Relations:
Puf :
Lady
Âge du perso :
17 ans
Avatar :
Ruby Rose
Messages :
4


MessageSujet: La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]   Sam 4 Juil - 20:55



« Sorayel E. Graham »

Citation


Bonjour à tous ! Je m'appelle Sorayel Emilia Graham, je suis un(e) femme et j'ai 17 ans. Je suis né(e) le 14 février à Dublin et je suis un(e) sorcier/sorcière née moldue. Personnellement, je suis bisexuelle et actuellement célibataire.
À Poudlard, je suis à Serdaigle en 6 ème année. On m'a dit que je ressemblais beaucoup à Ruby Rose, j'avoue qu'ils n'ont pas tort, ceux qui me le disent. À part ça, ma baguette magique est en bois de cerisier, 27 centimètre et ventricule de dragon, je possède également un chat et un Yajirushi.
Mais je ne suis pas rassuré(e) pour autant ! EN fait, j'ai très peur des clown mais je me rassure en me disant qu'ils se retrouvent à poil et sans maquillage. Mais sinon, j'adore cette école ! J'aime particulièrement les cours de Soins aux créatures magiques mais par contre, je n'aime pas les cours de Astronomie. Comme options j'ai pris Soins aux créatures magiques et Divination parce que plus tard je pense faire journaliste - reporter pour la gazette du sorcier. Mais pour le moment je pense surtout à profiter de ma jeunesse



Physique

Loin d'avoir un physique banal, Sorayel est une jeune femme qui n'a pas froid aux yeux et qui assume parfaitement son look. Certes, elle change de coupe de cheveux comme de chemise, passant du brun court au carré blond, mais son genre reste le même. La plupart du temps, elle garde son éternelle coupe masculine avec cette couleur noire qui ne la quitte jamais. Ses yeux sont les seuls qui ne changent jamais, et gardent toujours cette étrange couleur ni tout à fait grise, ni tout à fait bleue. C'est ce qui la rend si mystérieuse, quand elle vous regarde, dans son coin, assise dans l'ombre.
Dire qu'elle est laide serait un mensonge, et bien que son apparence soit relativement étrange, Sorayel n'en reste pas moins très belle. Les gens la comparent souvent à sa petite sœur, qui ne lui ressemble en aucun cas. Elles sont même si différentes que l'on pourrait facilement imaginer que l'une d'elle eut été adoptée. Car autant Sorayel est pâle, autant sa soeur est bronzée au possible.  

Caractère

Sorayel est une personne assez agréable, et amicale, mais il ne faut pas se fier aux apparences, car derrière ces airs amicaux, elle cache une profonde aversion pour l'être humain sous toute ses formes. Elle déteste les gens, ses camarades, sa famille. Tout le monde. En fait, elle a été dépressive pendant un temps, et a passé un temps considérable loin de toute forme de vie.

Elle passe le plus clair de son temps à la bibliothèque, pour étudier, et apprendre toujours plus sur le monde qui l'entoure. Elle n'aime pas l'univers moldus, sa société, son système en général, et bien qu'elle ne soit pas non plus fan des sorcier, leur monde la laisse d'avantage rêveuse. Ayant passé plusieurs années de sa vie a essayer de se suicider, elle a d'avantage passé du temps à l'infirmerie qu'en cours. C'est aussi de cette façon qu'elle a commencé à écouter aux portes et récolter nombreuses informations à propos de ses camarades et vouloir devenir journaliste.

 




I / La Lettre – Renan Luce

« - Maman ! Maman ?! Maman, on a reçu une lettre bizarre !

Sorayel et Heileen cherchaient partout chez elle leur mère, qui, après un long moment de silence, sortit de la cuisine, s'essuyant les mains sur son tablier, et observait avec surprise ses deux aînées. Elles n'avaient pas pour habitude de mentir, mais de là à recevoir une lettre soit-disant étrange, il en fallait du courage pour y croire. Elle s'approcha dans l'entrée et tendit la main pour voir de quoi il en retournait. La lettre n'était pas habituelle. L'adresse et le nom étaient finement gravés à l'encre émeraude sur le papier. A l'intérieur, elle trouva une lettre d'administration pour école dénommée Poudlard. Allons donc, des petits malins avaient sûrement trouvé drôle d’envoyer de fausses lettres à une famille honnête comme la leur. Les jumelles se regardèrent un instant et jaugèrent leur mère du regard. Celle-ci se leva, prit la lettre, l'enveloppe et les jeta dans la cheminée du salon avant d'allumer un grand feu.

Pourtant, le lendemain matin, la même enveloppe, avec la même lettre, fut de nouveau sur le palier de leur maison. Cette fois-ci, Mr et Mme Graham eurent raison de se poser des questions, et analysèrent la lettre en détail. Il était vrai que leurs filles ainées avaient des dons spéciaux, ce qui avait surpris toute la famille. Et voilà aussi que la plus jeune se mettait à avoir le même genre de capacités que ses grandes sœurs. Ne sachant cependant pas où trouver toutes les fournitures, ils reçurent le jour d'après une lettre du même expéditeur leur indiquant l'adresse d'un endroit où ils pourraient trouver les fournitures pour leurs filles.

.
.
.

Le chaudron baveur était un endroit très agréable, et la petite famille décida de rester le restant des vacances plutôt que de faire de longs aller-retour entre l'Irlande et Londres. C'est ainsi que Sorayel et Heileen eurent un chat pour elle deux. L'animal était d'un noir charbonneux et avait dans son regard émeraude une lueur de sagesse et d'intelligence presque humaine. Elles et leur sœur cadette, Elwing, passèrent juillet et août à parcourir les allées du chemin de traverse. Bien entendu, leurs parents leur avaient formellement interdit d'aller du coté de l'allée des embrumes. Ce fut le premier pas vers un nouveau monde.

II / Rose - ANNA inspi' NANA

Elles étaient enfin là, à attendre leur tour en espérant se retrouver dans la même classe. Elles avaient bien passé tout l'été le nez dans les livres pour en apprendre plus sur le monde qui était le leur. Les sortilèges, les créatures, Poudlard, le Quiditch, et tout le reste ... Se tenant par la main, les demoiselles sentaient la tension monter tandis qu'elles se rapprochaient inexorablement. Lorsque ce fut le tour d'Heileen, Sorayel fut bien obligée de lâcher sa main, et regarda sa sœur monter sur le tabouret, et on lui posa le chapeau sur la tête. Elle allait à Serdaigle. Elle se leva et alla s'assoir à la table de sa Maison sous des applaudissement de ses camarades. La brune ressentit une pointe de jalousie percer son cœur dans une douleur infâme. C'était SA sœur. Pas la leur. Elle était la seule à pouvoir l'applaudir. Ils n'avaient pas le droit. On l'appela. Tremblante, la jeune fille monta les marche, et s'assit, raide d'inquiétude, sur le tabouret. Elle ressentit alors le poix du Choipaux peser sur son crane et s'agita, inquiète. Elle voulait aller dans la classe de sa sœur. C'est tout. Peu lui importait le reste. "Serdaigle !" S'écria alors le couvre-chef, et débordante de joie, elle alla s'installer aux cotés de sa sœur.

III / Lie - Luka Megurine

Le drame débarqua au beau milieu des vacances lorsque M. Graham décida d'emmener ses trois filles au parc d'attraction pour fêter le retour de ses deux aînées. Il s'était avéré plus tôt dans l'année que la plus jeune, Elwing, fusse elle aussi une sorcière, on lui avait donc bien fait comprendre qu'elle ne devait en aucun cas faire de la magie devant ce qu'on appelait communément des Moldus, bien que ses parents l'étaient.

Toujours est-il que la route se faisait longue et que Sorayel commença à se disputer avec sa sœur jumelle à propos des attractions qu'elles feraient. Furieuse, Sorayel gifla sa sœur après que celle-ci prononça le mot de trop, et des hurlements de rage survinrent dans la voiture de tous les cotés. Troublé par le vacarme, M. Graham ne vit pas la voiture qui leur fonçait dessus, et le choc fut si volant que la voiture familiale roula quelques mètres plus loin pour percuter finalement un arbre et s'arrêter net à ce moment. C'est à ce moment que Sorayel sombre dans l'inconscience, qui se transforma aussitôt en coma.

Quand elle se réveilla, la brune chercha désespérément sa sœur des yeux, mais ne trouva que le vide d'une chambre d'hôpital. Paniquée, elle appela à l'aide dans l'espoir qu'on lui raconte ce qu'il s'était passé. Quelques infirmières débarquèrent pour la calmer, mais la peur angoissait tellement la jeune fille qu'elle ne pouvait s'empêcher d'appeler sa sœur dans l'espoir que celle-ci réponde. Son père était dans le fond de la pièce, les yeux rougis et des cernes violettes soulignant ses yeux. Il avait une béquille et semblait blessés. "Où est-elle ? Sanglota Sorayel" Et c'est avec horreur qu'on lui apprit qu'elle était morte sur le coup en percutant le pare-brise. Le choc émotionnel eut raison d'elle, et quelque chose se brisa définitivement en elle. Elle poussa de long hurlements de douleurs tandis que sa mère et sa petite soeur accouraient voir ce qu'il se passait. On eut du mal à la calmer, et la seule solution que l'on trouva fut de l'endormir et la déplacer dans le bloc psychiatrique.

IV / Je garde le sourire - Black M

Sorayel put sortir la semaine d'après pour l'enterrement d'Heileen. On la surveillait sans cesse de peur qu'elle fasse une rechute et qu'elle fasse quelque chose d'idiot. Toute habillée de noir, les yeux vide et le cœur brisé par ce tragique évènement, elle regarda le cercueil qui contenait le corps de sa sœur se faire ensevelir. Elle jeta une unique rose blanche sur le bois poli et s'en alla sans un mot.

Les jours qui suivirent furent plus durs, car elle replongea dans ses crises de démences, et on la renvoya à Sainte mangouste pour l'isoler. Rien ne pouvait la calmer, et ses crises de folies lui faisaient faire des choses plus terribles les unes que les autres? Un fois, par exemple, elle avait tenter d'étrangler Elwing dans son sommeil - sa mère avait décidé de lui offrir le balai d'Heileen, ce que Sorayel n'avait pas put supporter émotionnellement -  mais ses parents étaient intervenus et avaient appelés de nouveaux les médecins pour faire partir leur fille aînée. Ce fut une période douloureuse pour tout le monde, quand enfin Sorayel sembla redevenir normale.

V / Thks fr th Mmrs - Fallout Boy

Septième années pour Sorayel, bientôt la fin des études. Bientôt le dur retour à la réalité. Retour au monde des Moldus et leur mode de vie ennuyante. La brune avait réapprit à vivre sans Heileen et à faire son deuil. Bien qu'elle savait qu'elle ne pourrait jamais oublier qu'elle était la cause de sa mort, elle arrivait de nouveau à vivre comme une personne normalement constituée. Elle s'était prise de passion pour les soins aux créatures magiques et pour tout ce qui touchait le monde des sorciers, mais s'était éloignée de sa petite soeur par peur de lui faire du mal à nouveau.

Chaque matin, elle se réveillait avec des photos d'animaux de la Forêt Interdite au pied de son lit, qu'elle accrochait au fut et à mesure sur le mur derrière son lit, ou qu'elle classait dans un cahier. Elle aurait bien voulu remercier cette personne, mais l'individu ne laissait jamais de signature, alors une fois, elle s'était mise en tête de rester éveillée pour attraper la mystérieuse personne mais avait fini par s'endormir de fatigue. La prochaine fois, elle laisserait un mot de remerciement.




As-tu un puf ? Yes, I'm Lady !
Comment es-tu venu ici ? Grâce à notre adorable Fonda' bien sur ~
As-tu déjà rp ? Naaaaaan. Jamais.
Codes du règlement :
©️ Codage by Ella'


Dernière édition par Sorayel E. Graham le Mar 11 Aoû - 18:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Feuille de personnage
Maison: Serpentard
Année:
Relations:
Puf :
Luny
Âge du perso :
12 ans
Avatar :
Iga Wysocka
Messages :
10


MessageSujet: Re: La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]   Sam 4 Juil - 21:23

Bienvenuuuuuuue et bonne chance pour la suite de ta présentation. ♥

~ Codes validés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Année: Seconde
Relations:
Puf :
Ready
Âge du perso :
12 ans
Avatar :
Annalise Basso
Messages :
17
Age :
20


MessageSujet: Re: La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]   Sam 4 Juil - 21:49

Bienvenu Sora-chan! Bonne chance pour finir!

♣ ♣ ♣



Merci Nut

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Année:
Relations:
Puf :
Mielou
Âge du perso :
11 ans
Avatar :
Jennifer Lawrence
Messages :
4
Age :
20


MessageSujet: Re: La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]   Jeu 23 Juil - 16:19

Bienvenuuuuuuuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Feuille de personnage
Maison: Poufsouffle
Année:
Relations:
Puf :
Certains me connaisse sous Broky/Broke/Broken ou Velours ou autre
Âge du perso :
13 ans
Avatar :
Georgie Henley
Messages :
11


MessageSujet: Re: La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]   Jeu 30 Juil - 10:35

Bienvenue grande soeur x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Feuille de personnage
Maison: Serdaigle
Année:
Relations:
Puf :
Lady
Âge du perso :
17 ans
Avatar :
Ruby Rose
Messages :
4


MessageSujet: Re: La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]   Mar 11 Aoû - 16:15

Fini <3

Et merci à vous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène [END]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'intégration :: Le Choixpeau :: Présentations validées-