Partagez | 
 

 Ellyenda S. Arrow - Hurle pleure et souffre c'est ce qui fait que la mort devient accueillante UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



Feuille de personnage
Maison: Serpentard
Année: 0
Relations:
Puf :
Passy / Ella' / Elly
Âge du perso :
15 ans
Avatar :
Ebba Zingmark
Messages :
6
Age :
17


MessageSujet: Ellyenda S. Arrow - Hurle pleure et souffre c'est ce qui fait que la mort devient accueillante UC   Sam 20 Juin - 12:05



« Ellyenda Arrow »

Hurle. Hurle sans raison. Pleure. Pleure sans remords. Souffre. Souffre sans peur.


Bonjour à tous ! Je m'appelle Ellyenda Sarynn Arrow, je suis une fille et j'ai 15 ans. Je suis né(e) le 3 Septembre à Londres et je suis une sorcière de sang-pur. Personnellement, je suis bisexuelle et actuellement célibataire.
À Poudlard, je suis à Serpentard en 5ème année. On m'a dit que je ressemblais beaucoup à Karen Gillan, j'avoue qu'ils n'ont pas tort, ceux qui me le disent. À part ça, ma baguette magique est en bois de saule de 32 centimètres avec un cheveux de Vélane, je possède également un hibou mais pas de balai.
Mais je ne suis pas rassurée pour autant ! En fait, j'ai très peur d la sensation du vertige mais je me rassure en me disant que le vide devant moi est un lac de chocolat. Mais sinon, j'adore cette école ! J'aime particulièrement les cours de Défense contre les Force du Mal mais par contre, je n'aime pas les cours de Vol. Comme options j'ai pris Occlumancie et Études des Runes mais je ne sais pas ce que je veux faire plus tard. Pour le moment je pense surtout à vivre ma vie comme je le sens, régler mes problèmes et aider ma soeur à supporter notre père.



Physique

Ah tu te croyais si belle, tu te croyais au-dessus de tous. Mais tu avais tort n'est-ce pas ? Tu n'es ni belle ni supérieure. Tu n'es qu'une fille au cheveux roux virant sur le châtain, une tignasse qui a perdu de son éclat par des années de négligence. Tu es fière de ce que tu es devenue n'est-ce pas ? Tu en es fière ! Non, ce n'est pas vrai. Tu t'en veux plus que tout, tu voudrais savoir comment rallumer cette flamme dans tes yeux chocolat au lait qui se sont éteints il y a déjà bien longtemps. Tu voudrais savoir comment ranimer ces lèvres fines pour qu'elles esquissent ne serait-ce qu'un simple rictus, un vrai. Tu voudrais pouvoir commander à tes grandes jambes de courir aussi loin qu'elle te le permettront, c'est-à-dire, loin. Tu voudrais tant que ton beau visage d'une pâleur parfaite se redresse au lieu de rester baissé, plus inerte qu'autre chose. Tu souhaiterais tellement que tes attributs de fille passent inaperçus. Mais tu n'es plus ce que tu étais, tu es aussi inerte que ton visage dévasté par les larmes. Tu n'es plus rien Ellyenda.

Caractère

Tu le sens ce sentiment d'impuissance qui te ronge le sang et t'atteint en plein cœur n'est-ce pas ? Tu le sens Ellyenda, ne le nie pas. Tu le sens, lui aussi, cet immonde sentiment de nostalgie s'emparant de ton être ? Cette nostalgie que de voir ton intelligence et ta perspicacité mises au rang de secondaire. Car oui, entre réfléchir pour survivre ou survivre pour réfléchir, tu n'as pas hésité bien longtemps. Cela a toujours été l'un de tes pires défauts. Tu sais réfléchir, beaucoup même, mais tu n'en prends le temps que lorsque tu l'as, ce temps. Et tu ne l'as pas souvent. Alors tu fais tes choix à la va-vite, sans réfléchir aux conséquences et tu agis. Et bien souvent, tu n'agis que pour ton propre compte. Tu n'as jamais été une grande fan des travaux de groupes et tu n'aimes pas particulièrement faire équipe avec d'autres personnes. Par contre, tu es pour le moins têtue et c'est d'ailleurs cet entêtement qui t'as coûté cher. Horriblement cher. Mais bien sûr, tu es fière de toi ! Non tu ne l'es pas. Tout simplement parce que tu n'as jamais eu et n'as toujours pas confiance en toi. Tu crains toujours autant le regard des autres, ce qu'ils pensent de toi. Tu crois qu'à chaque fois que tu passes devant quelqu'un, il se moque de toi, parle de toi ou rigole dans ton dos. Et tu détestes ça. Même si ce n'est qu'une chimère de ton esprit destinée à te faire souffrir.
Tu pourrais te définir comme courageuse rien que pour te vanter auprès des autres mais ce serait faux. Tu es lâche comme personne, tu tentes toujours de t'enfuir, peu t'importe les conséquences. Tu n'hésites pas non plus à mentir pour flatter et ton ego et ton image. Tu mens tellement que tu es devenue une experte en cette matière. Avec les années, tu as également appris à revêtir différent masque. Il y a celui de la sœur exemplaire, de l'amie infidèle, de la fille modèle et celui de l'adolescente glaciale et méprisante. Sauf qu'à force de mentir et de changer de masque, tu ne sais plus réellement qui tu es. Tu as perdu tout tes repères, tu ne sais plus où aller. Ta vie n'est pour toi guère plus qu'une factice illusion que tu t'efforces vainement de rendre intéressante.
Sous tes airs méprisant et hautain que tu te plais à t'attribuer, tu n'es rien de plus qu'une adolescente perdue. De plus, tu es très émotive, même si tu ne le montres pas forcément. La moindre remarque t'atteint en plein coeur et tu prends souvent tout au premier degré même si tu possèdes beaucoup d'humour, un peu trop pour être comprise parfois. En présence de tes amis, tu n'es plus la même, tu es l'une de celles qui délire le plus et c'est toi qui annonce la couleur. Tu n'hésites pas à t'embarquer dans divers connerie même si tu veilles à faire un minimum attention. Tu adores rire, mais avec les inconnus, si tu fais de l'humour c'est surtout parce que tu es mal à l'aise et, dans ces cas-là, tu es capable de débiter une centaine de connerie à la minute.
Tu possèdes également une grande capacité d'écoute et tu es assez fière, non, contente, de cette qualité bien que parfois, tu en ais marre. Tu écoutes et tu rassures les autres rien que par ta présence mais parfois, tu sens que toi aussi, tu as besoin d'aide et de réconfort mais tu n'oses pas le dire. Tu n'oses pas et tu te renfermes sur toi même et sur la mutilation. Cette mutilation qui amoche tes bras de jours en jours. Cette mutilation dont tu ne sais pas comment te sortir. Cette mutilation qui t'as fait perdre tout tes sourires. Tu n'étais déjà pas très souriante, à présent, la joie semble avoir déserté définitivement ton joli minois.
Quand l'on te voit, à première vue, tu paraît sombre et dépressive et quand on te connaît, tu as l'air rayonnante. Mais tu ne t'exprimes jamais vraiment ce que tu ressens. Pas même à toi même. À vrai dire, tu as tellement développé ton côté antisocial que tu as l'impression de ne plus rien ressentir. Ni l'amour ni l'amitié. Par contre, la souffrance qui empoisonne ton coeur, elle, tu la sens plus que tout. Tu voudrais hurler, courir à en avoir les poumons en feu, tu voudrais pouvoir évacuer tout ça une bonne fois pour toutes mais tu n'y arrives pas. Tu n'as pas confiance en les autres très facilement et, par conséquent, tu ne te confies que très difficilement et sans jamais aller au bout de ta pensée.
Ce qu'il faut retenir de toi ? Que tu es comme les autres, que tu souffres et que tu as un véritable problème, tu te mutiles. Tu penses que cela pourra combler le vide que l'amour à creusé dans ton coeur. Tu as tort, rien ne pourras jamais l'effacer. Mais ça, tu ne le sais pas.





Tu es née il y a de ça quinze ans. C'était le matin du 3 Septembre. À 6 heures et 58 minutes très précisément. Tes parents ne s'attendaient pas à ce que tu naisses à ce jour. Tu avais alors un mois d'avance. À la maternité, tu as dû être placée en couveuse afin que tu puisses terminer ton développement corporel. Tout semblait bien se passer pour toi. Tu grandissais peu à peu au fil des mois qui passaient, ta mère t'allaitais en souriant, ton père était le plus heureux des hommes et toi, tu étais devenue leur définition du mot "bonheur". Lorsque vint le temps de quitter l'hôpital moldus, l'une des infirmières prit le soin de t'enlever ce vulgaire morceau de papier entourant ton petit poignet. Ce petit papier servant à te reconnaître, toi. Ellyenda Sarynn Arrow. Fille d'Evanna et Grégory Arrow. Une bien mystérieuse famille.




As-tu un puf ? Passy ou Ella'
Comment es-tu venu ici ? Peut-être parce que j'en suis la fonda' ?
As-tu déjà rp ? Pas du tout, mais je créé quand même un forum
Codes du règlement :
©️ Codage by Ella'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ella-code-forumtest.forumactif.org/
 
Ellyenda S. Arrow - Hurle pleure et souffre c'est ce qui fait que la mort devient accueillante UC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'intégration :: Le Choixpeau-